Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SoCheek!

Il pleut, il mouille,

25 Octobre 2012

...c'est la fête à la grenouille. Ajoutez à cela un vent à décorner un cocu et des températures pas loin du -30° et vous aurez un apperçue de mes vacances à Varsovie!!

Du coup je me suis dis que j'allai faire du trie dans mes photos, vous faire un article sur les légendes de Varsovie (waouhhhh), un autre sur la nourriture polonaise (miam!) et un avec des photos prises la nuit. Mais bon en faite je me suis faite avaler par la blogosphère depuis pas loin de 3h (pas fière!) Mais c'est pas grave je vais essayer quand même!

Pour commencer je vous parler de la sirène de Varsovie!!! Elle est présente sur le Rynek! La légende dis qu'elle se promenait pépére avec sa soeur dans la mer Baltique. L'une à continué à se balladait et est installée depuis à Copenhague. L'autre a bravé les courant de la Vistule pour attérire sur les berges de Varsovie. Elle chantait fort bien (comme toutes les sirènes hein!) et tout les pêcheurs tombaient amoureux. Sauf qu'un jour, un petit bourgeois l'a entendu et a décidé de la capturer pour l'exposer dans les foires. Elle était enfermée dans une cage sans rien à manger. Un jour qu'elle chantait pour se plaindre, un pêcheur l'a entendu. Il est revenu avec d'autres pêcheurs, villageois et ont libérés la sirène. Depuis elle a arrêtait de chanter mais protège et défend la ville et ses habitants. C'est pour cela que la statue sur la place a une épée et un bouclier.

Il y a aussi l'histoire du Basilic de Krwyne Kolo. Il rodait dans les caves de immeubles afin desurveillait un trèsor important. Les malheureus qui croisait son regard était tué et transformé en pierre. C'est un jeune cordonier qui montra un miroir au Basilic si bien que celui ci vu son regard et se tua...

En polonais Varsovie s'écrit Warszawa. Alors qu'àprès une partie de chasse un Duc se trouva fatigué et affamé, il trouva refuge dans une cabana habitée par un jeune couple Wars et Sawa. Pour les remercier de leur hospitalité, il leur offrit un morceau de terre. Ils le nommèrent Warszawa.

Nous n'auront que la sirène en photo puisque (honte à moi) j'ai oublié de prendre le Basilic...Nous n'auront que la sirène en photo puisque (honte à moi) j'ai oublié de prendre le Basilic...
Nous n'auront que la sirène en photo puisque (honte à moi) j'ai oublié de prendre le Basilic...

Nous n'auront que la sirène en photo puisque (honte à moi) j'ai oublié de prendre le Basilic...

Partager cet article

Commenter cet article